Mise en sécurité electrique

Mise en sécurité et mise en conformité : quelle différence ?

Mise en sécurité électrique  :

 

L’installation électrique représente entre 5 et 9 % du budget de construction d’une maison. Un chiffre important qui mérite une attention particulière, car la sécurité des occupants est en jeu : chaque année, 3 000 personnes sont victimes d’électrisation (choc électrique) et 40 personnes décèdent par électrocution. Environ 50 000 incendies se déclarent suite à un problème de source électrique.

Lors de sa construction, un logement est obligatoirement en conformité à la norme électrique NF C 15-100 en vigueur, sinon il ne pourrait être alimenté en électricité par les distributeurs EDF,ENGIE.. .

Mais le logement et l’installation électrique vieillissent et la norme évolue, au regard des besoins des habitants et des technologies. Le logement peut donc ne plus être “à la norme”, mais doit rester en sécurité et adapté aux besoins.

Différence entre Conformité et Sécurité…!

 

  • La mise en conformité consiste à remettre la totalité d’une installation à la norme en vigueur, soit la NFC 15-100,   La norme NF C 15-100 est la bible normative de tout électricien. Elle détaille les caractéristiques des installations électriques et les règles de mise en œuvre.

 

  • La mise en sécurité d’un logement consiste à atteindre un seuil minimal de sécurité permettant d’assurer la protection de ses habitants et de leurs biens (défini par l’article R 134-11 du décret du 22 avril 2008).

Mise en sécurité : ce que préconise le Consuel :

 

  • Elimination de tout risque de contact direct avec des pièces nues sous tension, avec la protection mécanique des conducteurs
  • Protection des conducteurs électrique par disjoncteurs.
  • Respect des règles liées aux zones dans les salles d’eau et présence d’une liaison équipotentielle des terres.
  • Protection par dispositif différentiel à l’origine de l’installation, appropriée aux conditions de mise à la terre.
  • Présence d’un Inter général de commande et de protection 30mA.

Le disjoncteur différentiel 30 mA c’est bien … mais sécurisez votre installation c’est encore mieux :

installer des prises conformes (phase + neutre + terre)

Mettre des boitiers étanches autour des connexions nues ou apparentes

Mise en place de la liaison équipotentielle pour une mise à la terre de la salle de bain.

Relier les tuyauteries eau chaude et eau froide, la vidange et la bonde  de la baignoire ou douche s’ils sont en cuivre .

 

En conclusion ,il est donc essentiel de faire vérifier régulièrement son installation électrique par des professionnels  qualifiés et de la faire évoluer en s’appuyant sur la norme NFC15-100, environ tous les 10 ans.

 

 

Article Suivant