Thermostat connecté

Thermostats connectés : Chauffer oui, mais chauffer intelligemment !

Thermostats connectés :

 

Il y a le chauffage. Il y a le thermostat. Il y a le thermostat programmable. Et il y a maintenant le thermostat connecté, “intelligent”, qui multiplie les paramètres pour gérer le chauffage toujours plus finement et à distance.

La connexion des thermostats offre également une autre possibilité : gérer manuellement le chauffage à distance.

C’est intéressant pour les distraits qui se rendent compte après 300 km qu’ils ont oublié d’activer le mode “vacances”, mais aussi et surtout pour les imprévus : un parent qui vient de récupérer un enfant malade peut demander au thermostat de réchauffer la maison en prévision de leur retour.

Le coût des thermostats connectés est extrêmement variable.

Ce sont cependant des dépenses qu’il peut être relativement facile de rentabiliser, avec des économies sur la facture de chauffage de 20 à 30 % par rapport à un chauffage permanent. Sur une facture annuelle de 1600 € (moyenne française par foyer), il est possible d’économiser 350 € par an.

L’installation d’un système multizone évolué peut ainsi devenir rentable en deux ans.

Pour les logements plus petits, comme les appartements urbains, un système monozone coûtant autour de 170 € peut lui aussi être rentabilisé en un à deux ans.

 

Il est également possible de diminuer l’investissement initial : le crédit d’impôt transition énergétique est applicable, à condition que le système soit destiné au logement principal (âgé de plus de deux ans) et fourni et installé par un professionnel “reconnu garant de l’environnement”.

Dans ce cas, 30 % du coût peuvent être déduits des impôts.

 

Les avantages du thermostat connecté :

  •  Gérer la température de votre logement, que vous soyez présent (thermostat) ou absent (depuis un smartphone)
  • Chauffer automatiquement suivant l’activité de la maison.
  • Piloter tout le chauffage d’un simple geste, depuis sa pièce préférée.
  • Application gratuite Thermostat sur Android et Apple.

 

Article suivant